AccueilDemarcheLogicielApplicationsBiblioFormationReseaux

 

 

 

 

 

Les modèles théoriques

 

Représentations des communications avec Cormas

Les modèles théoriques traitent de la gestion des ressources naturelles d'une façon très abstraite. Même si des situations concrètes ont pu les inspirer, ils n'ont pas pour vocation de les représenter.

Un exemple de modèle abstrait est celui de la tragédie des communs et dilemme du prisonnier. Le dilemne du prisonnier et, plus généralement, la théorie des jeux sont des formalismes fréquemment utilisés en économie ou en gestion des ressources. L'ajout d'une dimension spatiale à ce formalisme engendre de nouvelles questions. C'est l'objet du modèle [AgentsJeux]. D'autres modèles suivent.

[AgentsJeux] : tragédie des communs et dilemme du prisonnier (François Bousquet et Christophe Le Page).

[BrouteLaForêt] : représentations spatiales et interaction individus, espace et société (Jean-Luc Bonnefoy).

[Conway] : le jeu de la vie (François Bousquet et Christophe Le Page).

[Dps] : le dilemme du prisonnier spatialisé (Christophe Le Page et François Bousquet).

[Dricol] : Emergence de conventions sur les ressources communes (Olivier Thébaud and Bruno Locatelli).

[Ecec] : évolution de la coopération dans un contexte écologique, un modèle théorique de Pepper et Smuts (Christophe Le Page).

[FauconColombe] : théorie des jeux et modèle proie-prédateur (Marion Valeix).

[ForPast] : dynamiques de transformation d'un espace forestier soumis au pâturage (Sylvie Lardon and Pierre Bommel).

[Potlatch] : Echanges économiques et organisations émergentes (Juliette Rouchier).

[SeaLab] : les stratégies de reproduction de type retour au bercail (Christophe Le Page).

[Spiders] : construction de toiles chez les araignées sociales, un modèle de Bourjot et Chevrier (Christophe Le Page).

[SugarScape] : le fameux modèle d'Epstein et Axtell (François Bousquet).

 


Le Cirad Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement
Informations légales © Copyright Cirad 2001-2015 cormas-webmaster@cirad.fr