AccueilDemarcheLogicielApplicationsBiblioFormationReseaux

 

 

 

 

 

FireAutomata

Automate cellulaire feu de forêt

Christophe Le Page, François Bousquet (Cirad)

Ce modèle illustre les principes des automates cellulaires implémentés avec Cormas. L'entité spatiale du modèle, FireAutomata_Cell, peut se trouver dans quatre états: #fire (rouge); #tree (vert); #ash (gris); #empty (blanc). Chaque cellule de la grille spatiale est initialement, selon une probabilité p, un arbre, et selon une probabilité 1-p, vide. On met le feu ŕ une cellule et on suit la diffusion du feu ŕ travers la grille spatiale selon la fonction de transition suivante: une cellule prend feu au temps t si l'une au moins de ses 4 voisines (nord, est, sud, ouest) est en feu au temps t-1. Les cellules en feu passeront en cendres au temps suivant, les cellules en cendres deviendront vides au temps suivant.

Animation gif du modèle FireAutomata   Animation gif du modèle FireAutomata
p = 0.53   p = 0.58

La probabilité d'observer un incendie restreint est très grande si p est inférieur à 0.55, et au contraire si p est supérieur à 0.55, c'est un incendie global qui a de fortes chances de se produire. Ce seuil dit de "percolation" caractérise ce type d'automate cellulaire représentant des processus de diffusion.

Voir aussi (pour les amateurs !) l'animation réalisée à partir d'une grille de 100 x 100 cellules (p = 0.58).


Le Cirad Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement
Informations légales © Copyright Cirad 2001-2013 cormas-webmaster@cirad.fr